Le Pentagone et les cas d’OVNIs inexpliqués

Un rapport du Pentagone révèle qu'au cours de l'année 2022, beaucoup de cas d'OVNIs, 171 précisément, restent encore inexpliqués.
Un rapport du Pentagone révèle qu’au cours de l’année 2022, beaucoup de cas d’OVNIs, 171 précisément, restent encore inexpliqués.

Incroyable mais vrai, presque la moitié des nouveaux cas d’OVNIs, ouverts en 2022, sont inexpliqués, comme l’ont écrit les fonctionnaires du Pentagone. Le gouvernement des États-Unis a été submergé par des centaines de rapports. Environ la moitié d’entre eux reste encore inexpliquée, comme indiqué dans un document non classifié du Département de la défense des États-Unis (réf.) le 12 janvier.

Le rapport du Pentagone

Le rapport de 11 pages, archivé par le Bureau du directeur de l’intelligence nationale (ODNI), révèle que le Pentagone a catalogué un total de 510 rapports de prétendus avistements d’objets volants non identifiés (OVNIs). Parmi ces cas, 366 ont été récemment identifiés en 2022. Les 144 restants ont été identifiés dans un rapport précédent de l’ODNI qui a examiné les données d’OVNIs recueillies entre 2004 et 2017.

De ces 366 cas récemment ouverts, 195 ont été initialement résolus avec des explications relativement banales. Selon le rapport, 26 cas ont été identifiés comme des drones, 163 ont été classés comme “ballons ou entités similaires à des ballons”. Six ont été étiquetés comme trouble aérien, comme des oiseaux ou des sacs en plastique. Les résultats correspondent aux affirmations précédentes des fonctionnaires du Pentagone selon lesquelles les derniers cas étaient probablement le résultat de drones et de trouble de surveillance étrangère.

Les 171 cas restants d’OVNIs sont considérés par le Pentagone comme inexpliqués en raison de la pénurie de données détaillées, selon le rapport. Certains de ces cas, qui ont impliqué des objets se déplaçant de manière inhabituelle ou inexplicable, restent toujours en cours d’enquête. Heureusement, le document précise que “aucune rencontre avec un OVNIs n’a directement contribué à des effets négatifs sur la santé de l’observateur”

L’intérêt pour les OVNIs

Le gouvernement des États-Unis a manifesté un intérêt renouvelé pour les enquêtes sur les OVNIs ces dernières années. Depuis que des vidéos militaires fuites d’aéronefs non identifiés se déplaçant de manière apparemment impossible ont fait leur chemin dans les médias grand public. Au début de 2022, le Pentagone a créé un nouveau bureau spécifiquement pour coordonner et enquêter sur les rapports d’OVNIs du personnel militaire américain.

Le bureau, appelé All-domain Anomaly Resolution Office, s’est chargé des 366 rapports récemment identifiés et prévoit d’en recevoir beaucoup plus. En même temps, le gouvernement travaille à déstigmatiser les rapports d’OVNIs dans l’intérêt de la sécurité nationale et de la sécurité des citoyens, comme l’ont précisé les fonctionnaires de l’agence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *