La NASA a ouvert la porte d’Orion

La NASA a ouvert la porte de la capsule Orion après le voyage en orbite lunaire. Au cours des prochains mois, les systèmes seront inspectés.
La NASA a ouvert la porte de la capsule Orion après le voyage en orbite lunaire. Dans les prochains jours, les systèmes seront inspectés. Crédit : NASA

Les techniciens du Kennedy Space Center (KSC) de la NASA ont ouvert la porte d’Orion. L’agence américaine a commencé à déballer la navette spatiale après la mission lunaire. “Cette semaine, les techniciens retireront neuf boîtes à bagages d’Orion, qui seront ensuite renouvelées pour Artemis 2, la première mission avec des astronautes”, ont écrit les fonctionnaires dans une mise (ref.) à jour le mardi 10 janvier.

Les opérations d’inspection

“La NASA a finalement ouvert la porte d’Orion. Au cours des prochains mois, les techniciens retireront les marchandises dangereuses qui restent à bord. Une fois l’opération terminée, le véhicule spatial se rendra au Neil A. Armstrong Test Facility de la NASA pour d’autres tests”, ont-ils ajouté. Artemis 1 a été lancé le 16 novembre par le KSC sur un fusée Space Launch System (SLS), envoyant Orion sans équipage vers l’orbite lunaire. La première mission du Programme Artemis de la NASA s’est achevée lorsque la sonde Orion s’est écrasée au large de la côte de Baja California le 11 décembre.

La capsule a ensuite voyagé en camion à travers le pays, arrivant au KSC le 30 décembre. Depuis lors, les techniciens ont inspecté Orion et ses différents systèmes, évaluant comment ils se sont comportés pendant la mission de près de 26 jours. Le bouclier thermique de la capsule, large de 5 mètres, le plus grand jamais volé, reçoit une attention particulière, compte tenu des conditions extrêmes qu’il a subies lors du retour. Pendant cette phase délicate en traversant l’atmosphère terrestre. Le bouclier thermique a supporté des températures allant jusqu’à 2 800° C, environ la moitié de la surface du Soleil.

Les inspections en cours seront propices aux préparatifs de la mission Artemis 2, qui devrait lancer des astronautes autour de la lune en 2024. Si tout se passe bien, la NASA pourra ensuite se préparer pour Artemis 3. Cette dernière emmènera des membres d’équipage près du pôle Sud de la Lune, où l’agence prévoit de construire un avant-poste de recherche d’ici la fin de la dé décennie. Artemis 3 devrait décoller en 2025 ou 2026.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *